Que veut dire 7 jours glissants ?

7 jours glissants

Très utilisée notamment dans le langage bancaire, l’expression « 7 jours glissants » peut sembler complexe pour beaucoup de gens. Il s’agit pourtant d’une notion temporelle simple, dont la prise en compte est fondamentale pour mieux maîtriser ses finances et éviter les déconvenues, notamment dans le cadre de l’utilisation d’une carte bancaire. Voici ce qu’il savoir sur les sept jours glissants et la façon dont cette fenêtre de temps impacte vos interactions financières.

7 jours glissants : de quoi s’agit-il au juste ?

De façon générale, les « jours glissants » se réfèrent au nombre de jours consécutifs entre deux utilisations d’un service. Dans le domaine bancaire, cette expression désigne la fenêtre temporelle pendant laquelle vous pouvez atteindre un certain montant de retraits ou de paiements. Autrement dit, ce quota de jours glissants conditionne les deux types de plafonnement (de retrait et de paiement) pratiqués sur les cartes bancaires.

Ainsi, les 7 jours glissants signifient tout simplement une période mobile de 7 jours consécutifs. Il convient de noter que le premier jour n’est pas référé à une date calendaire, mais au premier jour de l’utilisation du service.

Appliqué au plafond de retrait d’une carte de crédit, les 7 jours glissants impliquent que vous pouvez retirer le montant maximal tous les 7 jours. Par exemple, si le plafond de retrait est atteint  le 7 février, il faut laisser s’écouler 7 jours consécutifs, soit le 14 février, pour pouvoir de nouveau retirer des espèces au distributeur automatique. Vous l’aurez compris, la notion de jours glissants revêt une importance significative dans le contexte des opérations bancaires.

Une donnée essentielle pour la gestion de vos finances

Comprendre le fonctionnement des 7 jours glissants vous permet non seulement d’interpréter correctement vos relevés de compte, mais également de mieux maîtriser vos finances personnelles. En gardant en tête cette notion temporelle, vous pouvez par exemple connaître le montant disponible sur votre carte pour le retrait à une date donnée. Pour cela, il vous suffit de vérifier la date de votre dernier retrait et de tenir compte du montant de votre plafond de retrait sur 7 jours glissants.

Article en relation :  Auto-entrepreneurs : tous les chiffres en France

Intégrer cette notion temporelle dans votre gestion financière vous aide à minimiser les risques de découverts et, éventuellement, à anticiper une demande de relèvement exceptionnel de votre plafond de retrait sur 7 jours glissants, au cas où vous seriez confronté à un besoin ponctuel.

Derniers articles de la catégorie :
juge affaires familiales

Combien coûte une procédure devant le JAF ?

Spécialisé dans le domaine du droit de la famille, le Juge aux Affaires Familiales (JAF) ... Lire plus
7 jours glissants

Que veut dire 7 jours glissants ?

Très utilisée notamment dans le langage bancaire, l’expression « 7 jours glissants » peut sembler complexe pour ... Lire plus
remise lettre de démission

Lettre de démission remise en main propre : mode d’emploi

La procédure légale pour soumettre votre lettre de démission à votre employeur peut parfois être ... Lire plus

Laisser un commentaire