Transport & industrie

Une augmentation du marché de la musique pour la première fois depuis 20 ans

L’industrie de la musique ne s’est jamais portée aussi bien depuis environ 20 ans. La dématérialisation des supports à travers la création de nouvelles plateformes de diffusion,  y ont beaucoup contribué. Découvrons ensemble les chiffres de ces derniers mois.

La hausse des revenus de l’industrie musicale

Selon un sondage de l’IFPI (Fédération internationale de l’industrie phonographique) en 2015, les revenus de la musique seraient montés à 15 milliards de dollars. Remarquons tout de même que les ventes de CD à raison d’une réduction de 4,5 % en 2015, 8,5 % en 2014 et 10,6 % en 2013 n’ont pas forcément été la cause de cette hausse.

Le numérique est la véritable source de cette croissance. C’est le secteur principal pour les revenus de près de 19 pays dans le monde. Les ventes en ligne contrairement aux ventes physiques sont montées à 6,7 milliards de dollars avec une augmentation de 10,2 % soit 45 % de la cagnotte totale de ce secteur.

On doit donc ce regain d’énergie du secteur à internet, plus particulièrement au streaming.

Vive le streaming !

Deezer, Spotify, Apple Music, Youtube ou Google Play Music sont les sites les plus sollicités pour les lectures en streaming. En moins de 10 ans, le streaming à la demande a pris de l’ampleur et est aujourd’hui pratiquement le mode le plus utilisé par ceux qui sont passionnés de musique.

À lui seul, le streaming a généré 37 % des revenus l’année dernière. On dénombre un total de 28 milliards de titres lus en streaming en 2016 sur des plateformes. C’est pratiquement le triple des statistiques d’il y a 3 ans. Le streaming par abonnement reste quand même le plus rentable avec 42 %, contre 18 % de revenus supplémentaires pour le streaming gratuit financé par la pub.

Le streaming est l’avenir en ce qui concerne l’industrie musicale. Son chiffre d’affaires croît continuellement et sa popularité aussi. Les professionnels de la musique peuvent jouir de ce canal pour promouvoir leurs réalisations et engranger des revenus importants. De plus, le piratage n’est plus aussi omniprésent vu que les ayants droit sont à l’affût.

Laisser un commentaire