Finance

Fonctionnement du contrat obsèques

contrat-obseques

Si vous croyez que le mariage ou la naissance coûte les yeux de la tête, sachez que mourir coûte également cher. En effet, pour avoir de belles funérailles et inhumer dignement un être cher, il faut compter en moyenne 3000 euros. Pour décharger vos proches de cette lourde dépense lors de votre décès et quitter cette terre sereinement, pensez, de votre vivant, à vous souscrire à un contrat obsèques auprès d’une banque, une assurance ou auprès d’une société de pompes funèbres.

Principe du contrat obsèques ?

Le contrat de prévoyance obsèques consiste à anticiper son décès en souscrivant à une assurance vie. Cette souscription à un contrat obsèques permet justement de mieux organiser ses propres funérailles le moment venu et en même temps d’alléger les dépenses et les frais liés à la cérémonie funéraire que la famille et les proches vont devoir payer. L’âge maximum pour adhérer à une souscription d’une assurance obsèques tourne autour de 77 ans.

Il existe deux types de contrat obsèques :

Le contrat d’obsèques en capital : c’est un contrat destiné à financer à l’avance les obsèques. Le capital réuni au décès du souscripteur sera reversé en totalité aux bénéficiaires du contrat. La famille du défunt devra respecter le choix et les consignes du souscripteur sur l’organisation de ses funérailles et selon ses propres prestations : par inhumation ou par crémation, choix des fleurs, du cercueil, du corbillard ou de l’urne funéraire…

Le contrat d’obsèques en prestations : il s’agit d’une personnalisation de ses obsèques. À part le financement des funérailles, l’organisation et toutes les prestations funéraires sont comprises dans le contrat. Souvent, le souscripteur désigne un prestataire funéraire comme bénéficiaire. C’est ce dernier qui exécutera les obsèques selon le souhait du défunt.

Si le capital du titulaire du contrat d’obsèques n’est pas suffisant pour couvrir tous les frais, les héritiers doivent payer la différence. Dans le cas où il y a de l’argent en trop, les bénéficiaires désignés devront se le partager.

Comment fonctionne le payement d’un contrat obsèques ?

Le montant des cotisations à payer est fixé par le souscripteur. Cela dit, il doit choisir entre différentes formules pour verser les cotisations :

Versement par cotisation unique où le souscripteur doit verser en une seule fois le capital ; par exemple 5000 euros qui seront revalorisés jusqu’au décès. Cette formule est conseillée pour les seniors.

Versement par cotisation temporaire (périodique) où l’adhérant doit verser des mensualités pendant une période déterminée de 5, 10 ou 20 ans. Le capital versé sera revalorisé jusqu’au décès.

Versement par cotisation viagère qui consiste à verser une cotisation mensuelle, annuelle ou trimestrielle fixe selon un capital défini, et ce jusqu’à son décès. Le capital versé sera revalorisé selon les termes du contrat.

Laisser un commentaire