Finance

Comprendre ce que sont les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

sig-entreprise

Le compte de résultat permet d’interpréter la rentabilité ou plus précisément les chiffres d’affaires réalisées par une entreprise sur une période donnée. Il analyse si l’entreprise a réalisé une perte ou si elle a tiré bénéfice. Comment ? En recensant l’ensemble des produits et des charges pendant cette période. Toutefois, il y a un autre moyen plus simple et plus détaillé pour déterminer les résultats de l’entreprise. Ce sont les soldes intermédiaires de Gestion ou SIG. De quoi s’agit-il ? Comment calculer ces SIG ?

Objectifs des Soldes Intermédiaires de Gestion

Pour obtenir les résultats de l’exercice de l’entreprise, on analyse les produits générés et les charges payées en deux colonnes. Les SIG par contre sont une autre manière de calculer le compte de résultat. Avec les SIG, ces charges et ces produits sont répertoriés par catégorie selon leur nature sous forme d’indicateurs-clés. Les soldes intermédiaires de gestion ont pour but :

  • De présenter de manière analytique la formation du résultat financier d’une entreprise afin d’identifier sa situation financière ;
  • De connaître la rentabilité de chaque produit et marchandise commercialisés par la société ;
  • De comparer la performance de l’entreprise par rapport à ses concurrents.

Comment calculer les Soldes Intermédiaires de Gestion ?

Les SIG se calculent en plusieurs étapes en analysant un par un les 8 soldes intermédiaires à savoir :

  • la marge commercialecompta-entreprise
  • la production de l’exercice
  • la valeur ajoutée
  • l’excédent brut d’exploitation
  • le résultat d’exploitation
  • le résultat courant avant impôt
  • le résultat exceptionnel
  • le résultat net

Ces soldes intermédiaires sont exprimés en pourcentage du chiffre d’affaires ou en valeur absolue. Chaque calcul du solde intermédiaire permet de détecter les points forts (les bénéfices) et les points faibles (les pertes) de l’entreprise dans le résultat final.

Calculer les 8 soldes intermédiaires de gestion

 La marge commerciale

C’est ce que gagne l’entreprise grâce à la différence entre le prix de vente HT et les prix d’achat HT des marchandises vendus. Elle se calcule comme suit :

Marge commerciale = Vente de marchandises — Coût d’achat des marchandises vendues (achat de marchandises — variation de stocks)

La production de l’exercice

La production de l’exercice concerne les différentes productions (vendues — stockées — immobilisées) réalisées par l’entreprise au cours d’un exercice. Elle se calcule de cette façon :

Production de l’exercice = production vendue +/- production stockée + Production immobilisée.

La valeur ajoutée (VA)

La valeur ajoutée concerne la valeur créée, la richesse brute générée par l’entreprise. Pour calculer la VA, on applique la formule suivant :

Valeur ajoutée = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers

L’excédent brut d’exploitation

L’EBE permet à l’entreprise de mesurer sa capacité à générer une rentabilité suffisante grâce à son activité courante sans tenir compte de son mode de financement. Pour le calculer, on peut le faire de deux manières :

  • Calcul direct

EBE = comptes de produits (classes 70 à 74) – comptes de charges (classes 60 à 64)

 

  • Calcul à partir de la valeur ajoutée

EBE = Valeur Ajoutée + Subventions d’exploitation (comptes 74) – Impôts, taxes et versements assimilés (comptes 63) – Charges de personnel (comptes 64)

Le résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation concerne la performance économique de l’entreprise avec ses activités principales (hors financement et évènements exceptionnels). On peut le calculer de la manière suivante :

Résultat d’exploitation = Excédent brut d’exploitation + Reprises sur provisions d’exploitation (charges et transferts de charges) + Autres produits – Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions – Autres charges d’exploitation.

Le résultat courant avant impôt

C’est la somme du résultat d’exploitation et du résultat financier en tenant compte du cadre financier de l’entreprise. Pour le calculer, voici la formule à suivre :

Résultat courant avant impôt = Résultat d’exploitation +/ — Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun + Produits financiers – Charges financières

Le résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel concerne le résultat réalisé par l’entreprise lors de ses opérations non courantes. Ce sont des produits et des charges non récurrentes. Il se calcule comme suit :

Résultat exceptionnel = Produits exceptionnels – Charges exceptionnelles

Le résultat net

Le RN concerne la différence entre tous les produits et toutes les charges de l’entreprise pour une période donnée. Pour calculer le résultat net :

RN= Résultat courant avant impôts +/ — Résultat exceptionnel – Participation des salariés – Impôts sur les bénéfices

Laisser un commentaire