Finance

Comment réussir une rupture conventionnelle avec son employeur ?

Depuis plusieurs années, le départ volontaire ou la démission d’une entreprise ont fait place à une nouvelle option : la rupture conventionnelle. Si le principe reste fou pour une majorité de français, ce dispositif offre plusieurs avantages que les salariés de l’Hexagone ne maitrisent pas forcément. On pense notamment à l’inscription au Pole emploi garantissant une indemnisation mensuelle ou encore aux facilités lorsqu’il s’agit de créer sa propre entreprise. Zoom sur un dispositif qui permet aux salariés français en 2019 de changer de voie professionnelle sans mettre en péril son avenir.

Le meilleur compromis

Si la rupture conventionnelle est autant appréciée par les salariés français, c’est parce qu’elle permet de changer de cap professionnel en douceur. Que vous ayez un projet de création d’entreprise ou l’envie de changer totalement d’horizon professionnel, ce dispositif légal est fait pour vous. Néanmoins, pour obtenir cette rupture conventionnelle, il faut passer par l’étape de négociation avec son employeur. Une phase qui peut s’avérer délicate en fonction des profils et des situations contractuelles. Cependant, l’intérêt commun l’emporte 3 fois sur 4. Ce qui permet aux deux parties de se séparer sans litige.

Des démarches administratives

Si cela peut paraitre évident, il est préférable de le préciser avant de se jeter à l’eau. Pour réussir sa rupture conventionnelle, les formalités administratives sont à remplir. Si la partie réservée à l’employé est assez simpliste, les choses sont bien différentes concernant l’employeur. Outre les papiers à remplir, une indemnité doit être réglée par l’employeur au sujet de son salarié. Et ce montant peut varier du simple au triple selon les secteurs d’activités, l’ancienneté dans l’entreprise, etc… Afin de constituer un dossier solide, il est fortement recommandé de se rendre sur certains sites spécialisés car ces derniers offrent plusieurs astuces pour optimiser leur rupture conventionnelle. A l’heure où les travailleurs français aspirent à davantage de liberté dans leurs taches, cette solution s’apparente comme LE vrai bon plan.

Laisser un commentaire