Immobilier

Comment payer moins d’impôts grâce à un investissement immobilier ?

Nombreux sont les citoyens Français qui choisissent d’investir dans l’immobilier locatif pour payer moins d’impôts. Des incitations fiscales sont mises en place pour résorber le gap dans certaines zones tendues où l’offre de biens immobiliers mis en location n’est pas assez importante en comparaison de la demande. Le dispositif Pinel est l’un des instruments de défiscalisation les plus connus. Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant atteindre 21 % du coût d’acquisition du bien neuf. D’autres mécanismes fiscaux existent à l’instar de la loi Censi-Bouvard et de la loi Malraux.

La loi Pinel

Acheter pour louer permet de réduire ses impôts, sachant que l’immobilier neuf constitue l’un des meilleurs modes d’optimisation fiscale. Concernant la loi Pinel, elle vous permet d’obtenir une réduction d’impôts en fonction du nombre d’années pendant lequel vous vous engagez à mettre en location votre bien. Selon que le logement est loué pendant 6, 9 ou 12 ans, la réduction sera respectivement de 12, 18 et 21%  du prix d’achat du bien neuf

Le mécanisme Pinel est entré en vigueur en remplacement de la loi Duflot. Toutefois, pour bénéficier des avantages fiscaux qu’offre ce système de défiscalisation, il faut remplir un certain nombre de conditions d’éligibilité.

Le dispositif Censi-Bouvard

Également dénommé LMNP Bouvard, la loi Censi-Bouvard est relative aux résidences meublées destinées aux personnes âgées ou à la classe estudiantine. En mettant en location un bien immobilier disposant d’un ameublement, vous profitez des facilités fiscales obtenues grâce au statut de LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel). 

Ce choix d’investissement vous donne l’opportunité d’avoir des revenus en complément de ceux issus de votre activité principale. De plus, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de l’ordre de 11 %. En outre, vous allez récupérer la totalité de la TVA au terme d’une vingtaine d’années. La condition que vous devez satisfaire, c’est que le bien doit être loué pendant une durée minimale de 9 ans.

Les autres dispositifs fiscaux pour l’investissement dans l’immobilier

D’autres mécanismes permettent de réduire vos impôts en investissant dans l’immobilier locatif. C’est le cas de la loi Malraux. C’est un moyen d’accroître vos finances grâces aux produits locatifs, tout en contribuant à la préservation du patrimoine architectural français. Vous avez la possibilité de déduire 22 à 30 % du coût des travaux engagés pour rénover le bien acquis. Du côté des DOM-TOM, il existe également des dispositifs tels que la loi Duflot outre-mer et la loi Girardin.

Laisser un commentaire