Finance

Comment faire de l’optimisation fiscale pour votre entreprise ?

L’optimisation fiscale est différente de l’évasion et de la fraude fiscale. Néanmoins, ces trois concepts se rapprochent, à la différence que l’optimisation fiscale est effectuée par des moyens légaux tels que les niches fiscales. L’objectif étant de réduire le montant de l’imposition dans le respect des normes fiscales de son pays ? Quels sont les moyens pour faire de l'optimisation fiscale pour son entreprise ?

Les dispositifs d’investissement mobilier et immobilier

Comme chaque année, vous aurez à effectuer une déclaration de revenus en mai ou juin. Le premier élément à prendre en considération reste les délais. Pour ce faire, vous devez réaliser des opérations vous permettant d’optimiser l’imposition avant la date d’échéance (dispositifs Malraux ou Scellier, capital de PME, …). Il faudra par la suite déterminer les gains en capital (mobilières ou immobilières) que vous devez mentionner. Ces plus-values vous permettent de bénéficier dans certains cas d’une exonération ou d’un abattement. Pour ce faire, renseignez-vous sur les dispositifs de défiscalisation mis en place pour l’immobilier (loi Pinel, loi Girardin, loi Malraux, etc.) et le mobilier pour réussir votre optimisation fiscale.

D’autres moyens d’optimisation fiscale

En ce qui concerne la pension alimentaire pour une personne majeure, il est préférable de ne pas l'associer à votre foyer fiscal. Cette mesure vous permet de profiter d’une déduction fiscale. N’omettez pas également de déclarer les revenus obtenus sur certains sites web qui sont soumis à des normes d’imposition appliquées par le fisc. Par ailleurs, vous pouvez obtenir d’un abattement pour frais de 50 %, si vous optez pour un régime simplifié. Cependant, il est requis que vos revenus ne soient pas supérieurs à 32 900 euros.

Ensuite, il faudra bien évaluer la valeur de votre impôt en vous basant sur le barème, les taux et les tranches d’imposition. D'autres paramètres tels que les dons aux associations caritatives ou organismes d’intérêt général, les versements compensatoires, les frais d’admission en maison de retraite peuvent être déduits du montant de votre impôt.

Laisser un commentaire